Module 7 | Développer: Stratégie d’adaptation et de plaidoyer
Menu
Module 7

Développer: Stratégie d’adaptation et de plaidoyer

Introduction: Concevoir et mettre en œuvre votre stratégie d’adaptation et de plaidoyer.

Ce module montre comment identifier les lacunes des politiques et concevoir des stratégies de plaidoyer en faveur de l’adaptation au changement climatique qui permettent de combler ces lacunes. Il détaille un processus en huit étapes pour la planification et la mise en œuvre d’une stratégie de plaidoyer. Il explique comment identifier les principaux publics cibles et met en évidence les diverses tactiques que les chargé·e·s de plaidoyer peuvent utiliser pour influencer ces publics.

Que vais-je apprendre?

À la fin de ce module:

  • Vous aurez appris à identifier les lacunes en politiques d’adaptation et cerné l’environnement favorable dans lequel vous travaillerez en tant que chargé·e de plaidoyer.
  • Vous aurez appris comment concevoir une stratégie de plaidoyer en suivant le processus en huit étapes de CARE.
  • Vous serez dotés de compétences et d’outils pertinents pour influencer les politiques d’adaptation au changement climatique au niveau local et participer à leur mise en œuvre.

L’infographie ci-dessous fournit un résumé du contenu clé de ce module:

Vous souhaitez télécharger ce module en pdf ?

Dans la zone de téléchargement, vous pouvez accéder à tous les modules en pdf, aux infographies en haute résolution et aux modèles et ressources pertinents. Vous pouvez toujours accéder à la zone de téléchargement via le menu.

Entrer
Échauffement

Échauffement

L'échauffement est le point de départ. Il offre une vue d'ensemble des concepts clés du module, sur la base des dernières recherches et des meilleures pratiques. Il met en évidence les outils que vous pouvez utiliser pour appliquer ce que vous avez appris et développer vos compétences en matière de leadership.

Le rôle du plaidoyer

Le plaidoyer est «le processus délibéré visant à influencer les décideurs sur le développement, le changement et la mise en œuvre de politiques». Influencer celles et ceux qui détiennent le pouvoir implique de mettre en œuvre un plaidoyer à la fois direct et indirect, qui peut être coordonné pour être efficace.

Le plaidoyer direct concerne le lobbying, les contentieux et l’activisme, tandis que le plaidoyer indirect renvoie à l’éducation des personnes que vous souhaitez influencer et à l’organisation d’actions. La plupart des activités de plaidoyer s’inscrivent dans une ou plusieurs des cinq approches présentées dans le Graphique 1.

Graphique 1: Cinq choix d’approches de plaidoyer. Source: Southern Voices, 2014.

Le plaidoyer peut être externe, par exemple lorsqu’une organisation de la société civile essaye d’influencer le gouvernement ou les entreprises privées. Il peut aussi être interne. Le plaidoyer interne se joue dans une organisation ou une institution. Il tend à construire un soutien organisationnel et politique pour des changements de politiques, de services, de financements ou de priorités qui profiteront au personnel, à l’organisation, aux consommateurs ou à la communauté au sens large. Par exemple, les collectivités locales pourraient plaider auprès des autorités nationales pour un financement accru de l’adaptation au climat.

La société civile à la COP27. Source: UNFCCC/Kiara Worth

Élaborez votre stratégie de plaidoyer : une approche pas-à-pas

Pour qu’une action de plaidoyer soit couronnée de succès, il faut une stratégie claire. Il s’agit d’un plan qui vous mènera de l’identification du ou des sujets sur lesquels vous souhaitez mener une action de plaidoyer, en passant par la définition de vos objectifs et la compréhension des personnes que vous devez influencer pour les atteindre, jusqu’à l’évaluation du degré de succès de votre plaidoyer.

Dans le domaine du plaidoyer, on a tendance à se jeter à l’eau, à organiser des manifestations, à écrire aux médias et à déclencher une tempête de médias sociaux autour des questions climatiques. Mais si vous n’élaborez pas une stratégie solide, vous risquez de perdre beaucoup de temps et d’efforts. En fin de compte, le succès de votre plaidoyer repose sur la force de votre stratégie.

Voyons ce qu’il faut faire à chaque étape du processus de stratégie.

Analysez la politique et identifiez les lacunes

La réalisation d’une analyse politique est une première étape cruciale. Elle vous aidera à identifier les lacunes de la politique d’adaptation et à définir ce qui doit changer (la question que vous chercherez à influencer). Elle vous permettra également de mieux comprendre l’environnement dans lesquelles vous opérez, c’est-à-dire les conditions politiques, sociales et économiques plus ou moins favorables

A critical tool for policy analysis: the Joint Principles for Adaptation

Les Joint Principles for Action (JPA) (Principes d’action communs) sont une référence pour une planification et une mise en œuvre efficace de l’adaptation.

Graphique 2 : Principes d’action communs. Source : Southern Voices, 2015.

Selon les JPA, les politiques d’adaptation au changement climatique sont plus justes et plus efficaces lorsqu’elles respectent ces sept principes (Graphique 2) :

  • Les plans et politiques d’adaptation sont participatifs et inclusifs.
  • Les fonds pour l’adaptation sont utilisés de manière efficace et gérés avec transparence et intégrité.
  • Tous les secteurs et niveaux de l’administration ont des responsabilités précises et les ressources appropriées pour les assumer.
  • Les programmes d’adaptation locale sont élaborés selon des approches qui construisent la résilience des communautés et des écosystèmes.
  • La promotion de la résilience des groupes les plus vulnérables au changement climatique est réalisée.
  • Des investissements appropriés sont réalisés dans le renforcement des compétences et des capacités d’adaptation, ainsi que dans les infrastructures physiques.
  • Les programmes et politiques répondent aux preuves des conséquences actuelles et futures du changement climatique.

Vous pouvez utiliser les JPA pour analyser les politiques et programmes existants afin d’identifier leurs lacunes et ensuite établir des points d’intérêt pour le plaidoyer. Il existe un outil d’évaluation des JPA que vous pouvez utiliser comme un barème pour évaluer comment les politiques se mesurent aux principes.


Préparez votre stratégie de plaidoyer

Une fois que vous avez identifié les lacunes de la politique, il est temps de cibler vos questions de plaidoyer et de planifier votre stratégie. Le guide de CARE en huit étapes (Graphique 4) vous indique comment planifier (étapes 1-6), mettre en œuvre (étape 7) et évaluer (étape 8) votre stratégie de plaidoyer. Nous allons passer en revue chaque étape ci-dessous. (Pour plus de détails sur chaque étape, reportez-vous au Manuel de plaidoyer de CARE International).

Graphique 3 : le cycle en huit étapes du plaidoyer et de mise en œuvre du plaidoyer, par CARE. Source : CARE,2014.

Étape 1

Identifier une question ou un problème de plaidoyer pertinents

Ici, vous devez vous demander : quel problème d’adaptation devons-nous résoudre? Savoir de quel problème il s’agit vous permettra de découvrir certaines de ses causes profondes et éventuelles solutions.
Lorsque vous choisissez les problèmes de plaidoyer, assurez-vous qu’ils remplissent ces critères suivants:

  • Le problème doit être lié à une certaine norme, politique ou pratique. Par exemple: une loi inefficace ou inexistante sur l’adaptation au changement climatique.
  • Le problème doit être une préoccupation réelle pour les personnes concernées. Il doit y avoir des preuves à l’appui de votre raisonnement sur la nécessité de changer les choses.
  • Le problème doit être réel.

Utilisez un arbre à problèmes

L’analyse de l’arbre à problèmes identifie les causes profondes et les conséquences d’un problème. Elle est souvent réalisée sous forme d’exercice participatif. Un arbre à problèmes vous aide à identifier les solutions à un problème et à les exprimer en tant qu’objectifs de changement.

Comment élaborer un arbre à problèmes:

1

Repérez la question ou le problème de plaidoyer. Ceci est représenté par le tronc de l’arbre. Dans l’exemple du Graphique 4, les conséquences du changement climatique pour les personnes vivant dans les points chauds du climat sont le problème/la question.

Graphique 4 : Arbre à problèmes dont le principal(e) problème/question de plaidoyer a été identifié(e).

2

Identifiez les causes profondes du problème. Écrivez-les sur la racine de l’arbre. Certaines causes profondes peuvent ensuite être décortiquées pour montrer ce qui contribue aux causes profondes. Dans le Graphique 5, la cause profonde «les cultures et le bétail ne sont pas résilients au changement climatique» peut être décomposée pour inclure les facteurs contributifs, tels que «les pratiques agricoles intelligentes du point de vue climatique (par exemple, les semences tolérantes) ne sont pas utilisées» et «pas d’assurance contre les risques sur les cultures/le bétail».

Graphique 5-1: Arbre à problèmes avec causes profondes

3

L’étape finale est d’identifier les conséquences du problème/de la question et de les écrire comme étant les branches de l’arbre. Ici aussi, ces conséquences peuvent être analysées pour montrer ce qui résulte de leur existence. Dans le Graphique 5, la conséquence «faible rendement des cultures» conduit à des problèmes tels que «perte d’emplois» ou «pertes économiques».

Graphique 5.2 : Arbre à problèmes avec causes profondes et conséquences.

Étape 2

Comprendre le contexte plus large entourant votre initiative de plaidoyer

Cette étape nécessite d’identifier ce qui est pertinent et atteignable dans les circonstances de votre pays.

Ceci peut être réalisé grâce à une analyse PESTLE. PESTLE renvoie aux facteurs ou tendances : Politiques, Économiques, Sociales, Technologiques, Légales et Environnementales. Cet outil vous aide à identifier les nouveaux problèmes et opportunités, à créer des scénarios et à élaborer une vision cohérente pour vos objectifs de plaidoyer.

Questions à se poser pour une analyse PESTLE

  • Quels sont les facteurs et tendances politiques pertinents dans le pays (y compris le gouvernement, le corps législatif, le contrôle/manque de contrôle du pouvoir judiciaire, ainsi que d’autres mouvements politiques et groupes de pression)?
  • Quels sont les facteurs et tendances économiques dans le pays (y compris où le gouvernement obtient son argent, les principaux employeurs du secteur privé, la répartition des revenus et les niveaux de pauvreté)?
  • Quels sont les facteurs et tendances sociales pertinents dans le pays (y compris l’information démographique, les statistiques d’éducation et de santé, les taux d’emploi, la propriété foncière, la liberté des médias, les affiliations religieuses des différentes parties de la société)?
  • Quels sont les facteurs et tendances technologiques dans le pays (y compris les technologies de l’information, les infrastructures, l’accès aux télécommunications et les médias audiovisuels)?
  • Quels sont les facteurs et contraintes légales qui sont pertinents pour le travail de plaidoyer?
  • Quelles sont les principales tendances écologiques dans le pays (y compris la déforestation, la pollution, la sécheresse/inondation, l’agriculture)?

Conseil: Pour plus de détails sur les questions à se poser pour chaque catégorie, consultez le Manuel de Plaidoyer de CARE International.

Comment effectuer une analyse PESTLE

  • Dressez la liste des facteurs externes qui pourraient affecter les causes ou les conséquences du problème/de la question que vous avez identifié(e), en utilisant les catégories PESTLE.
  • Identifiez ceux qui peuvent être les plus significatifs – soit comme opportunités, soit comme menaces. Réfléchissez à la façon dont ils affectent les personnes selon leur genre.
  • Accordez-vous sur cinq tendances clés qui sont les plus importantes pour la question.
  • Faites plus de recherches sur ces cinq tendances, si besoin.

Il est utile de dresser votre analyse PESTLE en deux colonnes, pour détailler les facteurs positifs et négatifs que vous devez prendre en compte dans votre stratégie. Le Tableau 1 peut vous servir de modèle. Il présente des exemples de facteurs positifs et négatifs.

Tableau 1: Modèle et exemples de facteurs positifs et négatifs, d’après l’analyse PESTLE.

Étape 3

Définir vos buts et objectifs de plaidoyer

Ici, la question est : qu’est-ce qui doit changer? Cette réflexion de haut niveau vous aidera à définir vos objectifs. Une fois que vous avez identifié vos buts, vous pouvez alors étoffer les objectifs spécifiques qui les soutiennent.

  • Un but définit les politiques qui doivent être créées, modifiées ou promulguées et l’impact qu’elles auront sur l’adaptation au changement climatique. Un objectif doit être aussi précis que possible, en soulignant qui doit effectuer le changement de politique et à quel moment.
  • Un objectif définit ce qui doit se passer pour atteindre ce but. Il y a de grandes chances que vous ayez plusieurs objectifs pour chaque but.

Conseil: Téléchargez ce modèle de stratégie de plaidoyer et utilisez-le pour définir vos buts, objectifs et tactiques.

Exemple d’un but de plaidoyer en faveur de l’adaptation au changement climatique, avec objectifs complémentaires

Après avoir effectué votre analyse des politiques, vous avez peut-être constaté que votre gouvernement national n’a pas mis en place de Programme d’action national d’adaptation (PANA). Sachant qu’un PANA est essentiel pour guider la politique d’adaptation, vous pouvez décider de plaider pour que le gouvernement élabore un PANA.

Votre but pourrait être:

  • D’ici à 2026, le ministère de l’Environnement aura présenté un PANA, qui aura été élaboré en collaboration avec la société civile et les organisations de jeunesse, à l’UNFCCC.

Vos objectifs pourraient être:

  • D’ici à la fin 2023, le ministère de l’Environnement aura accepté d’élaborer un PANA.
  • D’ici à la fin 2024, le ministère de l’Environnement aura mené des dialogues avec des organisations de la société civile et des organisations de jeunesse travaillant sur les questions d’adaptation au changement climatique, afin d’informer les priorités d’adaptation énumérées dans le PANA.
  • D’ici à la fin 2025, le ministère de l’Environnement aura invité la société civile et les jeunes défenseurs du climat pour examiner le PANA, et partager leurs conclusions pour améliorer ce dernier, avant de soumettre la version définitive.

Assurez-vous que vos buts et objectifs soient SMART

Lorsque vous définissez vos buts et objectifs, c’est intéressant que vous soyez précis. Visez des buts et objectifs qui sont SMART. Cela signifie qu’ils sont Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.

Dans le monde réel, il se peut qu’il ne soit pas possible de répondre à tous les critères SMART. Vos buts et objectifs peuvent ne comporter que quelques-uns des principaux éléments. Il peut donc être plus réaliste de considérer les objectifs SMART comme un objectif à atteindre plutôt que comme une règle absolue.

Votre analyse avec l’arbre à problèmes, et votre compréhension du contexte plus large des politiques d’après votre analyse PESTLE, vous aideront à définir vos buts et objectifs SMART.

Une fois que vous avez clarifié vos buts et objectifs, vous pouvez les tester par rapport à ce que l’on appelle une théorie du changement. Il s’agit d’une hypothèse vérifiable utilisée pour guider la prise de décision et l’action pendant le développement et l’exécution d’une stratégie de plaidoyer. Elle explique le processus de changement et vous aide à évaluer si vos actions de plaidoyer conduisent aux résultats escomptés.

Exemple d’une théorie du changement

Une théorie du changement est généralement exprimée comme suit : «Si X … alors Y … car …»

SI les organisations de jeunesse sont autorisées à s’engager dans l’analyse et la prise de décision pour informer l’adaptation au changement climatique

ALORS le gouvernement adoptera de meilleures pratiques pour l’adaptation et la résilience climatiques

CAR les organisations de jeunesse demanderont des comptes au gouvernement et contribueront au processus de politiques d’adaptation.

Étape 4

Identifier qui vous devez persuader pour réaliser le changement

La question que vous devez poser est : qui a le pouvoir de réaliser le changement que je veux voir?

Comme pour vos objectifs, il est utile d’être précis. Identifiez les individus spécifiques, en position de pouvoir, avec lesquels vous devez vous engager. Par exemple, vous ne ciblerez pas le ministère de l’Environnement dans son ensemble car il est trop grand. Vous identifierez plutôt des personnes au sein du ministère, comme la ministre, son directeur politique ou un directeur de son département. Identifiez ces personnes par leur nom.

Lorsque vous décidez qui vous cherchez à influencer, spécifiez vos cibles prioritaires et secondaires.

  • Les cibles prioritaires sont les décideurs: des personnes qui ont le pouvoir de décider du changement, tels que les politiciens, les représentants du gouvernement, les dirigeants communautaires et les personnes du secteur privé.
  • Les cibles secondaires sont les détenteurs de pouvoir: des personnes qui influencent les cibles prioritaires, comme les conseillers d’un ministre, les électeurs, les célébrités, les universitaires, les autorités locales et les médias. Lorsque les cibles prioritaires sont difficiles à atteindre, vous pouvez les atteindre par le biais ces cibles secondaires.

Vous devez aussi réfléchir à la meilleure manière d’atteindre ces personnes.

Réunion d’examen des politiques en Ouganda. Source: CGIAR Climate/Elisabeth Van de Grift.

Étape 5

Rédiger vos demandes politiques et vos messages clés

Les demandes politiques sont les actions précises et concrètes que vous voulez que vos cibles entreprennent pour atteindre votre(s) but(s) de plaidoyer.

Les messages clés sont les points essentiels que vous soulevez dans vos questions de plaidoyer. Ils comprennent des informations et des arguments clés pour persuader vos cibles d’agir.

Que le public de votre plaidoyer soit les décideurs, les élites politiques, le monde des affaires, les agences internationales ou le grand public, vous devez savoir clairement quel message vous souhaitez faire passer sur l’adaptation au changement climatique.

Pour être pertinents, vos demandes politiques et vos messages clés doivent :

  • Être efficaces et crédibles.
  • Prendre en compte la compréhension actuelle et les comportements des personnes concernant votre question de plaidoyer.
  • Être précis, ciblés et aller droit au but.
  • Conduire à l’acceptation de prendre des mesures significatives pour mettre en œuvre des solutions d’adaptation.

Étape 6

Identifier les ressources de votre stratégie de plaidoyer

Avant de développer un budget et un plan d’action pour le travail de plaidoyer, il est essentiel de faire une évaluation réaliste des ressources existantes et d’identifier les sources potentielles de financement, pour soutenir le travail. Il est utile à ce stade d’identifier les donateurs potentiels et/ou les opportunités de financement de votre projet de plaidoyer. Vous pouvez établir une liste de donateurs potentiels à approcher pour obtenir un financement.

Étape 7

Mettre en œuvre votre stratégie de plaidoyer

Une fois que vous avez établi ce que vous allez faire et qui vous allez contacter pour plaider le changement, il est temps de vous jeter à l’eau et de faire votre plaidoyer, en utilisant les tactiques que vous pensez être les plus efficaces.

Vous aurez peut-être envie de vous lancer rapidement et de commencer à créer des vidéos, à écrire des communiqués de presse et lancer des pétitions. Mais procéder ainsi sans réelle stratégie, c’est faire mauvais usage de votre temps et de votre énergie. Assurez-vous que chaque tactique soutient clairement votre ou vos objectifs et votre stratégie pour atteindre les personnes que vous souhaitez influencer. Choisissez les tactiques appropriées en fonction de leur coût, du niveau de risque et des chances de réussite dans l’environnement politique existant.

S’il est important de décider d’un ensemble initial de tactiques pour vous aider à atteindre votre (vos) but(s), vous devrez rester flexible. Il est important de saisir les opportunités qui peuvent se présenter (concernant les processus politiques ou les opportunités médiatiques, par exemple), même si cela implique de modifier votre plan initial.

Les tactiques courantes comprennent :

  • Un éditorial bien écrit (un article d’opinion pour un journal, un magasine ou une publication en ligne) peut rendre le gouvernement responsable, en lui demandant s’il fait tout ce qu’il devrait faire ou a accepté de faire. Les éditoriaux peuvent aider à influencer le public pour qu’il soutienne votre cause.
  • Des rapports bien documentés sont un excellent moyen de présenter les preuves qui étayent vos demandes politiques.
  • Les notes d’orientation peuvent être utilisées pour faire pression et contribuer aux décisions politiques clés.
  • Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux pour éveiller les consciences. Une campagne réussie sur les réseaux sociaux peut prouver au gouvernement que les citoyens prêtent attention.
  • Les pétitions montrent aux parlementaires que d’autres personnes soutiennent vos demandes.

Les tactiques que vous pouvez utiliser au sein de votre communauté

  • Envoyez des lettres à vos représentants locaux et politiciens en soulignant votre position, ou celle de votre groupe, par rapport aux questions clés d’adaptation au climat. Quels groupes sont représentés dans le processus décisionnel? Est-ce une représentation juste de votre région? Que fait votre administration locale au sujet de la crise climatique?
  • Concevez et collez des affiches dans votre quartier, afin que les citoyens parlent de la question d’adaptation sur laquelle vous voulez sensibiliser l’opinion.
  • Écrivez un communiqué de presse et communiquez avec les médias locaux au sujet du travail d’adaptation au climat que vous faites. Faites-leur connaître vos objectifs fondamentaux d’une manière simple et directe.
  • Déposez des flyers ou des lettres chez les citoyens.
  • Tenez un stand d’information aux évènements locaux, afin de partager des informations sur l’adaptation et votre plaidoyer sur les questions clés.
  • Lancer une campagne de plaidoyer en ligne, avec un hashtag ou des images sur l’adaptation au climat (voir la section Vague de chaleur et les idées à utiliser sur TikTok).
  • Organisez un rassemblement ou une manifestation publique dans un endroit où vous attirerez l’attention. (Remarque : uniquement si cela est possible en toute sécurité dans le contexte de votre pays).

IMPORTANT: Ayez connaissance de vos droits et assurez-vous de votre sécurité ! Dans beaucoup de pays, le droit à la liberté de réunion est limité dans certaines circonstances. Assurez-vous d’avoir lu vos droits avant de vous engager dans des formes de plaidoyer plus risquées, comme les manifestations.

Réfléchissez à la façon dont les gens vont réagir à votre appel au changement, grâce aux «Cinq C du changement»

D’après la recherche réalisée par le Management Centre Learning, il existe cinq réactions principales au changement. Utilisez ces « Cinq C » pour réfléchir à la manière dont les personnes vont réagir à votre appel au changement. Vous devez vous préparer et avoir une approche différente pour chacune des réactions.

Champions

Peut-être 5 à 10 % de la population. Ce sont des personnes qui sont prêtes à prendre des risques, à suivre une idée et à s’approprier ce qui se passe. Vous devez traiter les champions avec prudence, car ils défendent généralement tout. Leur enthousiasme peut vous donner une fausse impression de ce que ressentent les autres.

Chasseurs

Environ 15 à 20 % de la population. Les chasseurs ne répondent pas immédiatement positivement à votre appel au changement. À la fin d’une présentation, ils regardent autour pour voir qui s’engage. Ils veulent discuter de votre idée avec d’autres, avant de se faire une idée, et se tournent généralement vers un faiseur d’opinions ou une personne «déclencheuse» pour obtenir des conseils.

Convertis

Près de 30 à 50 % de la population. Les convertis constituent le groupe le plus important de votre public de changement. Ils écoutent en silence le changement proposé et ne posent pas de questions. Les convertis veulent des preuves solides en faveur du changement afin d’y adhérer.

Challengers

15 à 20 % de la population. Au début, ils posent des questions difficiles avant de… continuer à poser des questions difficiles. Leur approche est frontale et dérangeante, car ils ont un fort intérêt dans le résultat. Saisissez cette opportunité pour être rigoureux dans votre pensée et aborder des questions que d’autres pourraient soulever, avant même qu’ils ne le fassent.

Changophobes

Environ 5 à 10% de la population. Ils ne seront jamais convaincus. Ils peuvent ralentir le changement, voire le faire échouer. Ils provoquent des dissensions et sont essentiellement inamovibles.
Lorsque vous vous engagez dans le plaidoyer au changement, imaginez comment vous allez faire face aux Cinq C.

Alors, vous avez pris des risques et vous avez déroulé votre plaidoyer. En utilisant les tactiques appropriées, vous vous êtes engagés auprès de vos cibles prioritaires et secondaires dans le but de les influencer pour qu’elles participent au changement. Mais comment pouvez-vous savoir si vous avez réellement atteint votre but (vos buts)? Ou si votre stratégie est vraiment efficace?

C’est là que l’étape cruciale de l’évaluation intervient. Évaluer votre stratégie vous permet de documenter vos succès, de mettre en avant à quel moment vous auriez dû adopter une approche différent et de redessiner et planifier de nouvelles stratégies de plaidoyer.

Étape 8

Suivre et évaluer les progrès

Un suivi et une évaluation efficaces nécessitent une planification minutieuse. Il est essentiel de déterminer quelles sont les informations nécessaires au suivi des progrès et comment elles peuvent être obtenues, avant la mise en œuvre de la stratégie.

Assurez-vous de prévoir du temps pour des révisions périodiques, afin d’ajuster votre stratégie et vos tactiques et de mettre à jour vos systèmes de suivi et d’évaluation en conséquence. Quelle que soit l’ampleur de la préparation de votre stratégie, les initiatives de plaidoyer suivent rarement le plan établi et les échéances prévues. Il est important d’en tenir compte en prévoyant des moments de réflexion et d’apprentissage. Établissez un plan d’apprentissage ou un calendrier pour les sessions qui examinent les données que votre équipe a collectées et qui réfléchissent aux leçons apprises et aux changements qui doivent être apportés.

Évaluez si vous avez atteint vos buts et objectifs

Lorsque vous définissez vos buts et objectifs (étape3), vous aurez prévu des délais pour les réaliser. Certains seront peut-être sur le long terme. Mais il convient d’évaluer fréquemment lesquels de vos buts et objectifs vous avez atteints, en utilisant les jalons appropriés.

Les questions à se poser sont les suivantes:

  • Lesquels de mes buts et objectifs ai-je pleinement atteints?
  • Lesquels de mes buts et objectifs ai-je partiellement atteints?
  • Lesquels de mes buts et objectifs n’ai-je pas atteints?

Évaluez votre public cible

Lors de l’évaluation de votre stratégie de plaidoyer, il est important d’évaluer l’impact qu’elle a eu sur les personnes que vous avez ciblées et de voir s’il existe de nouvelles cibles à engager.

Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Les personnes identifiées à l’origine comme des cibles clés étaient-elles les bonnes pour effectuer le changement?
  • Certaines d’entre elles ont-elles changé au fil du temps? Comment?
  • Avez-vous rencontré de nouvelles parties prenantes qui doivent être prises en compte?
  • Avez-vous appris quoi que ce soit de nouveau sur vos principaux publics cibles?

Adaptez vos tactiques

D’après votre compréhension de l’efficacité avec laquelle vous avez atteint vos objectifs et de ce que vous savez de vos publics cibles, vous pouvez ensuite revoir vos tactiques et votre théorie du changement.

Les questions à se poser sont les suivantes:

  • Vos tactiques sont-elles adaptées à vos cibles prioritaires et secondaires, compte tenu de ce que vous savez de la façon dont elles y ont réagi?
  • Pensez-vous toujours que vos tactiques vont vous conduire aux résultats prévus? Vos hypothèses ont-elles encore un sens?
  • Comment pourriez-vous adapter vos tactiques, ou essayer quelque chose de nouveau, pour être plus efficace dans votre plaidoyer?

 

Entrer
Les vagues de chaleur

Les vagues de chaleur

Vague de chaleur vous permettra d'approfondir votre compréhension. Vous trouverez des liens vers des recherches scientifiques, des publications importantes et des outils permettant d'explorer et d'appliquer les concepts clés.

Outils et tactiques de plaidoyer pour le changement climatique

DÉCOUVREZ le Youth Leadership in Climate Policy : Turning knowledge and skills into action for climate empowerment, un manuel de travail et un guide de l’animateur par Plan International. Il comprend des fiches de travail sur l’arbre à problèmes et donne des idées sur la façon de se connecter avec les parties prenantes, y compris des conseils sur les messages et les tactiques utiles. (En anglais).

LISEZ le Climate Justice Toolkit for Youth pour des idées sur les méthodes de plaidoyer (voir page 15). (En anglais).

READ le guide du PNUD, Aiming Higher : Elevating Meaningful Youth Engagement for Climate Action, surtout des pages 19 à 26 qui fournissent un cadre pour une participation significative des jeunes à l’action climatique. (En anglais).

LISEZ Gender and Climate Change Advocacy Strategy pour vous inspirer de la conception d’une stratégie qui plaide en faveur de politiques d’adaptation au changement climatique sensibles au genre. Cette stratégie de 25 pages a été élaborée par le groupe de travail sur le genre et le changement climatique au Kenya. (En anglais).


Planning campaigns

EXPLOREZ ce cours en ligne, de CARE, The Basics of Advocacy Strategy Design. Approfondissez les trois premières étapes du cycle de planification et de mise en œuvre du plaidoyer.

LISEZ le Manuel de plaidoyer de CARE International. Ce manuel fournit des conseils sur la façon de planifier et de mettre en œuvre des stratégies et des actions de plaidoyer, et présente différents outils de plaidoyer qui peuvent être utilisés. Il présente une grande variété d’initiatives de plaidoyer de CARE ainsi que plusieurs initiatives de plaidoyer sur le changement climatique.

LISEZ Southern Voices Climate Change Advocacy Toolkits, une ressource utile pour les différentes étapes pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie de plaidoyer.

LISEZ le Plan International’s Youth Toolkit pour apprendre comment concevoir une campagne. Il fournit des conseils sur la manière de concevoir et analyser des campagnes, en ayant recours à l’outil PESTLE, à l’analyse de l’arbre à problèmes et à un outil de cartographie des systèmes.

LISEZ le fascicule de l’UNICEF Prepare to Act, qui contient de nombreux conseils utiles sur la manière d’influencer les politiques et les tactiques à utiliser pour la défense des intérêts.

LISEZ le Quick Guide to Power Analysis, d’Oxfam. Ce bref article examine comment les relations de pouvoir inégales se manifestent et pourquoi une compréhension plus complète des relations de pouvoir en jeu vous aide à identifier les stratégies et les points d’entrée appropriés pour les programmes.

LISEZ l’article Using evidence to influence policy: Oxfam’s experience, qui combine des idées tirées d’études politiques avec des études de cas spécifiques de campagnes d’Oxfam. Il décrit différentes manières de promouvoir l’intégration des résultats de la recherche dans les politiques.


Organisation d’évènements publics

LISEZ Youth participation in events de Contextual Safeguarding, qui met en évidence les éléments à garder à l’esprit lorsque vous invitez d’autres jeunes à un événement public. (En anglais).

LISEZ ce guide de planification sur l’organisation de sommets de la jeunesse, une description étape par étape de ce qu’il faut faire lors de la planification d’un sommet public de la jeunesse. (En anglais).


Analyse de politique

EXPLOREZ l’outil d’évaluation Joint Principles for Adaptation (JPA) assessment tool et utilisez-le pour analyser les politiques d’adaptation. (En anglais).

APPRENEZ-EN PLUS sur l’Integrated Risk Management (IRM) Law and Policy Checklist, établie par le programme Partners for Resilience (PfR). Elle vous aidera à identifier les domaines à améliorer dans la législation, les politiques et la mise en œuvre actuelles.

REGARDEZ cette vidéo (6:25) pour en savoir plus sur la Checklist Integrated Risk Management (IRM) Policy. Votre analyse peut servir de base à des stratégies de plaidoyer pour l’adaptation au changement climatique.


Théorie du changement

APPRENEZ à définir la théorie du changement avec ces diapositives de CARE.


Ressources de suivi, d’évaluation et d’apprentissage pour le plaidoyer

LISEZ l’outil de pouvoir : Développement d’un système de Suivi, d’Évaluation et d’Apprentissage dans le cadre d’un plaidoyer, à faible coût et de basse technologie, par CARE. Il s’agit de plusieurs outils permettant de développer un système simple pour mesurer et suivre les progrès de vos objectifs de plaidoyer. Ici en français.

LISEZ Monitoring and Evaluation for Advocacy and Influencing. Ce guide propose des options parmi lesquelles vous pouvez choisir, en fonction de la personne que vous essayez d’influencer, de la manière dont vous voulez influencer, de la manière dont vous voulez saisir les effets de votre effort de plaidoyer, et des ressources dont vous disposez pour y parvenir. (En anglais).

EXPLOREZ l’Advocacy Tracker and Advocacy and Influencing Impact Reporting Tool (AIIR Tool) (en anglais, en arabe). Advocacy Tracker se concentre sur la documentation des petites réalisations ou des réalisations intermédiaires tout au long du processus de plaidoyer. L’outil AIIR est un modèle simple pour documenter et communiquer une victoire en matière de plaidoyer. Il peut être intégré aux systèmes MEL existants.

Entrer
Pour en savoir plus

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus est l'endroit idéal pour s'inspirer. Lisez des études de cas, regardez des vidéos et écoutez des podcasts sur les jeunes leaders climatiques pour vous motiver à mener vos propres actions de lutte contre le changement climatique !

Étude de cas

Sensibiliser le comté de Turkana et donner aux jeunes kényans les moyens de prendre part à la défense du climat: Ekai Nabenyo

Ekai Nabenyo vient de Lorengelup, une petite communauté du comté de Turkana, au nord du Kenya, une région sèche et aride. Dans cette communauté pastorale, les moyens de subsistance des gens dépendent du bétail. Ekai s’est intéressé au changement climatique lorsqu’il a étudié le droit du climat à l’université. Il a remarqué que les membres de la communauté autochtone, bien qu’ils soient gravement touchés par les effets du changement climatique, n’ont pas participé aux discussions sur les impacts climatiques et les réponses à apporter.

En 2012, il a lancé la Lorengelup Community Development Initiative. L’organisation a cherché à sensibiliser la communauté au changement climatique et à d’autres questions de développement.

Ekai a dû relever de nombreux défis. Tout d’abord, il n’existait pas de plateforme permettant aux jeunes de participer aux processus de politique climatique et Ekai a eu du mal à accéder aux processus décisionnels. Cependant, il a persévéré et son travail de sensibilisation au changement climatique a attiré l’attention internationale. Il a été parrainé pour assister à la COP21 afin de partager son histoire avec le reste du monde.

Depuis, Ekai a élargi son travail et a changé le nom de l’organisation pour Article 43, qui opère à travers le Kenya et qui compté plus de 20 000 membres de la communauté. (Retrouvez l’étude de cas dans sa totalité dans le Youth Climate Advocacy Special Report du South African Institute of International Affairs). (En anglais).

Bulletins politiques

Bulletins politiques des organisations de jeunesse

LISEZ The African Youth and Climate Change Policy Brief rédigé par The Youth Café (TYC), une organisation panafricaine à but non lucratif, «dirigée par des jeunes et au service des jeunes», dont le siège est à Nairobi, au Kenya. Le bulletin met en évidence les défis auxquels les jeunes Africains sont confrontés pour participer aux questions liées au changement climatique et fournit des recommandations sur la manière dont les dirigeants mondiaux et nationaux peuvent relever ces défis. (En anglais).

LISEZ A Regional Perspective: Youth Voices on Climate Action & Recovery. Ce bulletin, rédigé par Green Africa Youth Organization, fait entendre la voix et les idées des jeunes du Sud, sur la base d’ateliers participatifs fondés sur des données probantes. (En anglais).

LISEZ ce bref bulletin de la Zimbabwean youth in the Nationally Determined Contributions (NDCs) enhancement process. Il met en évidence la manière dont les CDN révisées peuvent répondre aux préoccupations des jeunes en matière de changement climatique. (En anglais).

Exemples

Des exemples inspirants de jeunes défenseurs, à travers l’Afrique

REGARDEZ cette vidéo avec Nkosilathi Nyathi (1:42), un jeune faiseur de changement, originaire du Zimbabwe. Il utilise ses talents d’orateur pour parler de la façon dont il vit le changement climatique. Il a participé à la COP25 où il a eu des conversations avec diverses personnes et a fait une présentation au Forum politique de haut niveau, où la Déclaration sur les enfants, les jeunes et l’action climatique a été signée. (En anglais).

REGARDEZ cette vidéo avec Davidzo Chizhengeni (4:40), qui travaille comme petit agriculteur et est le fondateur de KVD Consultancy établi au Zimbabwe. Davidzo investit ses connaissances en matière d’agriculture pour améliorer le secteur de l’élevage dans son pays et plaide pour de meilleures pratiques agricoles. (En anglais).

REGARDEZ ce reportage sur l’ African Youth from Kenya and Uganda who are using art to engage in advocacy on climate change (3:24). Ils utilisent des chansons, des arts visuels et des jeux, qui font tous appel à la créativité, à la narration et aux outils visuels pour communiquer sur les causes et les effets du changement climatique et proposer des solutions à ces problèmes. (En anglais).

Training

Améliorez vos compétences rédactionnelles

REGARDEZ la vidéo de Future Learn (3:30) pour des conseils utiles sur l’écriture universitaire. (En anglais).

DÉCOUVREZ les compétences d’apprentissage créatif grâce au cours Start Writing Fiction dispensé par l’Open University. Ce cours est gratuit. (En anglais).

APPRENEZ à écrire un éditorial grâce au guide de l’OpEd Project. (En anglais).

APPRENEZ à rédiger un bulletin politique grâce au guide du CRDI.

LISEZ les conseils de Microsoft pour améliorer la rédaction de vos courriels.

Récit visuel pour le plaidoyer en faveur de l’adaptation

DÉCOUVREZ comment la narration visuelle s’est avérée être une méthode efficace pour permettre aux femmes d’influencer les processus d’adaptation nationaux au Kenya.

Tactiques des réseaux sociaux

Que votre application préférée soit Facebook Instagram, Twitter, Youtube ou TikTok, les moyens créatifs pour diffuser votre plaidoyer et vos mesures d’adaptation pour le climat et contribuer aux changements des politiques, sont sans limites!

Le temps fait TikTok!

Vous êtes actif sur TikTok ou simplement un spectateur occasionnel? Alors vous faites partie du milliard d’utilisateurs de TikTok dans le monde. TikTok a connu une croissance significative de son audience dans le monde entier et sa popularité ne cesse de croître en Afrique. Par exemple, la part de marché de l’application au Nigeria est maintenant de plus de 31%.

Conseils TikTok!

1. L’accroche est le roi, mais la qualité est reine
Les vidéos rapides sont souvent plus performantes sur TikTok. Bien que la durée recommandée soit de 21 à 34 secondes, vous n’êtes pas obligé de vous limiter à cette durée. Après tout, les messages de sensibilisation à l’adaptation au climat doivent être clairs, convaincants et fondés sur des preuves ! Faites des vidéos concises sans compromettre la qualité.

2. Le partage c’est la clé!
Partagez votre vidéo TikTok sur d’autres plateformes pour atteindre plus de monde et susciter plus d’engagements.
Conseil : Postez-la en même temps sur Instagram, en Reel!

3. Quelques Hashtags ne vous feront pas de mal
Les jeunes qui partagent les mêmes idées peuvent trouver votre contenu plus facilement et se joindre à la conversation si vous utilisez des hashtags pertinents. Choisissez les hashtags intentionnellement et limitez-vous à cinq hashtags au maximum. Soyez à l’affût des hashtags tendance et utilisez-les si nécessaire!
Exemples de hashtags : #ClimateChange #ClimateCrisis #ClimateAction #SDG13 #ClimateJustice or #ForClimate. Quels autres hashtags utiliseriez-vous?

4. Programmer votre contenu
Postez votre contenu lors de Journées internationales pertinentes comme le Jour de la Terre (22 avril), la Journée mondiale de l’environnement (5 juin), le Jour zéro émission (21 septembre), la Journée mondiale d’action pour le climat (24 octobre) ou autres. Existe-t-il des journées locales sur le climat et l’environnement dans votre pays? Postez aussi votre contenu lors de ces journées, en utilisant les hashtags locaux!

Trouvez l’inspiration : #ForClimate devient viral sur TikTok !

Capture d’écran de la campagne #ForClimate. Source : TikTok.

Dans son bilan de fin d’année 2019, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a fait savoir que près d’un demi-milliard de personnes ont regardé les vidéos #ForClimate sur TikTok cette année-là!

Est-ce que l’utilisation de TikTok vous inspire pour diffuser vos messages et gagner du soutien en faveur de l’adaptation pour le climat

Entrer
Temps calme

Temps calme

La dernière étape est le temps calme. Ici, vous avez la possibilité de tester vos connaissances (à l'aide d'un petit quiz) et de réfléchir à la manière dont vous pouvez appliquer ce que vous avez appris à votre propre action en faveur du climat.

Testez votre compréhension

Vous avez beaucoup appris et avez beaucoup d’idées brûlantes. Ici vous avez la possibilité de tester vos connaissances (à l’aide d’un petit quiz) et de réfléchir à la manière dont vous pouvez appliquer ce que vous avez appris à votre propre action en faveur du climat.

1 / 5
Laquelle de ces propositions n’est pas un des principes communs pour l’adaptation (un outil utilisé pour l’analyse des politiques d’adaptation)?
Réponse correcte: d) Le financement pour l’adaptation devrait être équivalent, ou supérieur, au financement pour l’atténuation

EXPLICATION: Selon les JPA, les politiques d’adaptation au changement climatique sont plus justes et plus efficaces lorsqu’elles respectent ces sept principes:

  • La formulation, la mise en œuvre et le suivi des plans et politiques d’adaptation sont participatifs et inclusifs.
  • Les fonds pour l’adaptation sont utilisés de manière efficace et gérés avec transparence et intégrité.
  • Tous les secteurs et niveaux de l’administration ont des responsabilités précises et les ressources appropriées pour les assumer.
  • Les programmes d’adaptation locale sont élaborés selon des approches qui construisent la résilience des communautés et des écosystèmes.
  • La promotion de la résilience des groupes les plus vulnérables au changement climatique.
  • Des investissements appropriés sont réalisés dans le renforcement des compétences et des capacités d’adaptation, ainsi que dans les infrastructures physiques.
  • Les programmes et politiques répondent aux preuves des conséquences actuelles et futures du changement climatique
2 / 5
Lorsque vous élaborez votre stratégie de plaidoyer, à quelle étape du processus en huit étapes de CARE allez-vous utiliser l’arbre à problèmes? Choisissez la bonne réponse.
Réponse correcte: b) Étape 1: Identifier un problème ou une question de plaidoyer, pertinent(e)

EXPLICATION: Un «arbre à problèmes» est un outil utile pour l’étape 1. L’analyse de l’arbre à problèmes identifie les causes actuelles profondes et les conséquences d’un problème. Elle est souvent réalisée sous forme d’exercice participatif entre les parties prenantes, et elle conduit à un sentiment partagé de compréhension, de but et d’action. Un arbre à problèmes peut vous aider à identifier les solutions à un problème et à les exprimer en tant qu’objectifs de changement politique et structurel.

3 / 5
Un ………... fait référence aux politiques qui doivent être créées, modifiées ou promulguées et à leur impact sur l'adaptation au changement climatique.
Réponse correcte: a) But

EXPLICATION: Un but définit ce dont les politiques ont besoin pour être créées, modifiées ou promulguées, et quel impact elles auront sur l’adaptation pour le changement climatique. Un objectif définit ce qui doit être modifié pour atteindre ce but.

4 / 5
Lorsque vous identifiez les personnes que vous souhaitez cibler avec votre plaidoyer, le ministre de l'Environnement entre dans la catégorie des cibles secondaires. Vrai ou Faux?
Réponse correcte: b) Faux

EXPLICATION: Les cibles prioritaires sont les décideurs: des personnes qui ont le pouvoir de décider du changement, comme les politiciens, les représentants du gouvernement, les dirigeants communautaires et les personnes du secteur privé. Les cibles secondaires sont les détenteurs de pouvoir: des personnes qui influencent les cibles prioritaires, comme les conseillers d’un ministre, les électeurs, les célébrités, les universitaires, les autorités locales et les médias.

5 / 5
Participer aux débats, conférences, tables rondes et groupes de discussions sur le changement climatique est une tactique de plaidoyer qui appartient à quelle catégorie, parmi les suivantes? Choisissez la bonne réponse.
Réponse correcte: b) Création de coalitions/lobbying

EXPLICATION: la création de coalitions/lobbying implique différentes tactiques. Comme participer aux débats, conférences, tables rondes et groupes de discussions sur le changement climatique; des réunions face à face avec des cibles «primaires»; influence informelle lors de réceptions, parmi les contacts personnels et autres; participation à des groupes de travail, à des groupes sectoriels de l’ONU, à une commission parlementaire; séances d’information et lettres politiques.

Félicitations
Vous avez terminé ce module

Votre score au quiz est de 0 sur 5.

Pensez et préparez vos actions d’adaptation au climat

Pour identifier un problème potentiel de plaidoyer, demandez-vous:

  • En matière d’adaptation au climat, de quoi votre communauté a-t-elle besoin qu’elle n’a pas encore?
  • Pouvez-vous identifier un problème pour lequel vous aimeriez vous engager par le plaidoyer?

Ensuite, réfléchissez à la manière dont vous pourriez établir votre stratégie de plaidoyer, d’après ce que vous avez appris dans ce module. Pour commencer, examiner les questions suivantes :

  1. Quel est le problème d’adaptation que je dois résoudre?
  2. En quoi le contexte joue sur le problème et qu’est-ce que je peux atteindre par le plaidoyer?
  3. Quels sont mes buts et objectifs ? (Ils doivent être le plus précis possible, en suivant le modèle SMART)
  4. Qui dois-je viser avec mon plaidoyer? (Identifier les cibles prioritaires et secondaires)
  5. Quelles sont mes principales demandes politiques et quels sont mes principaux messages clés? (Écrivez ceci dans un langage clair et concret)
  6. Quelles ressources sont disponibles pour soutenir mon plaidoyer? Quelles organisations ou personnes puis-je contacter pour un financement ou un partenariat?
  7. Quelles tactiques vais-je utiliser pour atteindre les personnes que j’essaye d’influencer?
  8. Comment vais-je évaluer la réussite de mon plaidoyer? (Reliez cette réponse à votre réponse pour la question 3 et réfléchissez aux délais que vous utiliserez pour évaluer vos progrès)

Une fois que vous avez répondu à ces questions et que vous êtes prêt à aller de l’avant, vous pouvez définir et étoffer votre stratégie à l’aide des informations contenues dans ce module.